WEEKEND POUDREUX

Ce weekend nous avons pu goûter aux joies de la poudreuse fraîche avec l’arme absolue dans ces conditions: le Snowboard.

Les locations de splitboards étant saturées, c’est en raquettes que le groupe a évolué. Autant dire que ce fut très exigeant a la montée vu les quantités de neige tombées! A la descente, ce fut un régal.

Deux jours entre Vercors et Belledonne, de bonnes suées pour des descentes magiques.

Avec en bonus une journée seuls au monde!

Nicolas

Journée sensibilisation aux risques d’avalanche

Dimanche 10 janvier 2021, à l’initiative du comité 38 du CAF une journée « sensibilisation aux risques d’avalanche » était organisée sur 2 stations tres frequentées par les grenoblois: Chamrousse et le Col de Porte.

Le Bureau des Guides et Accompagnateurs de Grenoble ainsi que les CRS du secours en montagne et le PGHM ont été associés à cette journée.

Pour le BGAG, Cédric Tardieu et Laurent Deschamps nous ont représenté à Chamrousse,

Mathieu Schoendoerffer et Pierre Clerc au Col de Porte.

Dès 8h du matin sur les 2 centres : à l’arrivée des participants, distribution du Quiz de 10 questions pour tester ses connaissances puis dès qu’un petit groupe était formé, il partait avec soit un secouriste CRS ou du PGHM, soit pour le briefing avec présentation DVA, Pelle, Sonde et les méthodes de base de recherche, conseils d’achat (pas d’occasion!) entretien/révisions, entraînement….

Ensuite, les participants partaient sur un atelier : recherche multivictimes (2) avec utilisation de la sonde, marquage et pour la 2ème victime, pelletage. Un dernier atelier était basé sur la recherche primaire avec recherche du signal.

Durant les temps d’attente, les participants posaient pas mal de questions entre les ateliers. Les jeunes du CAF s’occupaient des ateliers. Ils ont bien géré. 

Sur Chamrousse il y a eu aussi une démonstration avec François Nicard et son chien d’une recherche d’une personne ensevelie (Cédric en l’occurrence ! ) 

Nous avons eu beaucoup de monde dès 8h épuisant le stock des 150 quiz en cours de matinée et nous n’avons pas chaumé jusqu’à 13h ! Retour du brouillard et du froid vers 12h pour une fin de partie bien hivernale. 

Globalement les participants ont aimé le format et en redemandent. Beaucoup souhaitent approfondir et ont pris conscience de la necessité d’avoir du matériel de qualité (2 sondes neuves cassées pendant les ateliers à Chamrousse!)

L’occasion aussi de parler  du Bureau des Guides et Accompagnateurs de Grenoble et d’apprendre aux participants l’existence du Bureau et de son programme d’activités.

Découverte du ski de rando au col du Sabot

Ce 22 décembre, nous nous retrouvons sur le parking du Collet, au-dessus du village de La Villette pour une journée d’initiation au ski de randonnée. Notre objectif sera de monter au col du Sabot, 2100m d’altitude. Toute l’équipe semble avoir une bonne expérience du ski et malgré un gros redoux ces derniers jours, la neige est encore bien présente à notre altitude de départ 1368m. Après les premières explications concernant l’utilisation du matériel et un test DVA, nous voici parti pour une montée de 700m de dénivelé. Prendre l’habitude de bien faire glisser ses skis, d’utiliser les cales à bon escient et bien évidement, les fameuse conversions, tout un programme !

Toute l’équipe prend ses marques et après 2h30 d’ascension, la récompense est là, nous sommes au col du Sabot et le Mont blanc s’offre à nous. Nous sommes quasiment seul et la perspective de retrouver les sensations de glisse à la descente nous réjouissent.

Après quelques virages hésitants, les habitudes reviennent et la neige ramollie par le soleil nous permet de faire de beaux virages.

Une bien belle journée en compagnie de futurs skieurs de randonnée assidus, j’en suis sûr 😉

Fabien

Arêtes du Gerbier

Les premières sorties d’alpinisme hivernal!

Samedi 19 Décembre, nous sommes allés avec Delphine et Marie Agnès traverser les arêtes du Gerbier, malgré un vent soutenu qui nous aura valu un surplus d’effort.

Un bouquetin nous aura tracé la majeure partie de la course, époustouflant!

L’ambiance est à la Patagonie, on s’y croirait. En crampons et piolet, l’aspect technique de cette course devient soudainement très interessant. Une classique à consommer sans modération, à deux pas de Grenoble.

Nicolas

Mont Aiguille automnal

Ce dimanche 18 Octobre, nous avons gravi le Mont Aiguille dans des conditions techniques mais superbes.

 

Partis sous une chape de nuages, nous avons pu la traverser pendant l’ascension. Le contraste est saisissant. Les pieds dans la neige, une vue sur la foret parée de ses couleurs d’automne, le ciel d’Octobre…magnifique!

Difficile cependant de trop regarder, car la neige rend le rocher glissant, une bonne dose de concentration est nécessaire.

Du sommet, on embrasse du regard le massif des Écrins jusqu’au Mont Ventoux.

Bravo a tous, ce n’était pas un Mont Aiguille facile!

Nicolas

Grands voies à Presles dans le Vercors

Les Guides de Haute Montagne de Grenoble parcours régulièrement les falaises du Vercors. Vous voulez vous initier à la grande voie, découvrir les manips de sécurité pour progresser vers l’autonomie, bivouaquer sur une vire en pleine falaise ? N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations.

Voici une petite vidéo de Marina sur la voie des Buis, première grande voie de Presles ouverte en 1953 ! C’est toujours une référence dans ce niveau de difficulté.

 

Alpinisme hivernal : la goulotte des marmottes comme si vous y étiez

Quelques belles images du Gerbier en condition hivernal. La goulotte des marmottes est un itinéraire abordable pour qui veux découvrir l’alpinisme hivernal. La goulotte débouche sur l’arête du Gerbier offrant une vue splendide.

Merci à Marina, la plus québecoise des Française pour les images et le montage vidéo.

Fabien

 

Escalade Urbaine à Grenoble

Un béton d’une qualité Verdonesque, des fissures dignes des Etats-Unis ! Vous êtes bien au cœur de la capitale des Alpes, dans la cuvette Grenobloise.

Parait-il que les grimpeurs ayant pris ces photos -étant persuadés d’être les premiers à fouler ces parois hostiles-  y auraient découvert un authentique coin de bois de l’âge d’or de cette pratique. Tant pis pour la gloire, l’escalade y est réjouissante!

 

Entre 0,4 et 0,75, voici la taille de cette fissure. Et après 6m de vertical, la paroi se redresse drastiquement !

 

Raid à ski entre Ubaye et Queyras

Voici un article sur un raid à ski que nous avons fait en mars. Le ski est maintenant presque fini mais la pratique de la montagne avec bivouac va sûrement pouvoir reprendre après le 11 mai. Hésitez pas à nous demander des infos.

Magnifique raid à ski de 4 jours en dormant dans des bivouacs italiens 4 étoiles: tel était notre programme pour cette mi-mars 2020. Coup de chance que d’avoir voulu éviter les refuges car, comme chacun sait, ils ont tous fermé le 15 mars à cause d’un certain virus. Étant loin d’imaginer que la montagne serait interdite 3 jours plus tard, nous voici parti pour 5 jours avec des bon gros sacs car nous dormirons dans des bivouacs non gardés.

Première étape : Départ de Ceillac, nous passons le col Albert pour remonter la vallée de l’Ubaye vers le bivouac Boerio. Une étape bien dodue en distance et dénivelé. Deuxième étape : descente au bivouac Enrico Olivero par le col Saza. Nous déposons les affaires au « biv » pour être plus léger et, après avoir fait l’ascension du Pic de la Farneiréta, nous tombons nez à nez avec un champ de poudre !! Nous passons la nuit au bivouac Olivero avec un magnifique couché de soleil sur le Viso. Il faut se rendre à l’évidence, la montagne s’est désertée et nous venons de recevoir des texto en ce sens. Nous redescendons donc le lendemain à Ceillac par la Tête du Longet et la Tête de la Cula. Seul au monde, nous finissons un bien beau tour de ski entre Queyras et Ubaye.

Monté au bivouac Boerio

Bivouac Franco Boerio

Bivouac Olivero

entre Boerio et Olivero sous le col de Salza

Raid a ski en Clarée

Du 25 au 27 Février, nous avons accompli un raid a ski dans la vallée de la Clarée.

Avec Thomas, Jonathan et Arthur, nous sommes partis de Névache les skis au pied. Une première montée raide nous amène au refuge de Buffere, havre de paix et accueil fort sympathique. Nous profitons du beau temps pour skier le sommet de l’Echaillon, au dessus du refuge. Un exercice de recherche de victime d’avalanche vient clore la journée.

Le lendemain, c’est la tempête. Nous disposons de le visibilité adéquate pour effectuer la traversée au refuge du Chardonnet, par la crête de Baude. Il est possible de réaliser cet itinéraire en évitant les pentes potentiellement dangereuses. C’est enfin l’hiver, de la poudreuse de partout sous un fort vent. Nuit au refuge du Chardonnet, tout aussi joli que son voisin.

Dernier jour, nous finissons par un grand tour via le col de Roche Noire, qui se terminera dans la tempête, et surtout dans une incroyable descente pleine poudre dans les mélèzes…merci a eux!

Nicolas