Goulotte du bloc coincé

passage du bloc coincé goulotte du bloc coincé sortie du bloc coincé Tandis que certains essuyaient une déroute cuisante sous les spin-drift au vallon du diable ce 02 janvier, nous sommes allés aux goulottes de Casserousse…

Mis à part un orage de neige roulée vers 11h, un seul éclair mais un beau, nous avons passé une très bonne journée dans cette magnifique petite goulotte. La goulotte du chien me parait bien chargée!!!

La voie a été équipée de quelques goujons qui rendent l’ascension beaucoup plus accessible car pour l’avoir parcourue l’an dernier, sans les spits, cela n’est pas du tout pareil! La voie n’est pas exposée aux avalanches sauf au delà de R3 dans les pentes sommitales. Descente en deux rappels (60m) depuis le sommet envisageable si les pentes supérieures sont trop chargées.

L1: 50m, remonter la goulotte à droite évidente. 1 piton précédent le premier pas, un goujon protège le second. Relais sous le bloc!

L2: grimper sous le bloc, 1 spit dans le dos puis traverser à gauche pour passer dans une chatière qui vraisemblablement disparaît lorsqu’il y a trop de neige. Relais à la sortie sur goujons (20m).

L3: Passer sous un autre bloc coincé (passage qui lui aussi doit disparaître si beaucoup de neige) et remonter le couloir évident. relais en option sur piton à gauche avant le ressaut final. Escalader le mixte (tout droit) bien protégeable sur friends et sortir.

L4: Gagner le sommet par les pentes de neige et redescendre à droite.

Forfait aller simple aux oeufs: 8.40€.

Goulotte « Est ce qu’on baille? » Chamrousse

Dimanche 22 décembre, le bureau des guides de Grenoble revisitait ces classiques hivernales. La station de Chamrousse, très peu enneigée en ce moment, cache quelques goulottes « mixtes » fréquentables tout l’hiver (ou presque).

La pointe des Escombailles et sa goulotte « Est ce qu’on baille? » sera notre destination pour une journée de formation à l’alpinisme hivernal avec des cordées autonomes,

Les conditions étaient très moyennes avec beaucoup de neige fraiche posée sur les rochers et sur les touffes d’herbes salvatrices dans ce genre d’itinéraire. En attendant la prochaine chute de neige, les prises sont nettoyées pour les motivés mais la neige compactée n’aura pas poussé!

Ci dessous l’itinéraire suivi avec la descente par les arêtes puis le couloir central bien enneigé et purgé par les skieurs.

L0, L1,L2,L3: relais sur pin

L4,L5: relais sur coinceurs et bloc

goulotte est ce qu'on baille chamrousse
Les pointes des Escombailles, massif de Belledonne